Comment raccorder votre terrain au réseau d’évacuation des eaux pluviales ?

En matière d’assainissement, il faut distinguer deux types d’eaux : les eaux usées et les eaux pluviales. En effet, dans de nombreux cas, les eaux pluviales sont canalisées vers un réseau d’assainissement dédié auquel vous devez vous raccorder si vous faites construire une maison neuve.

Pourquoi se préoccuper de l’évacuation des eaux pluviales ?

Il y a plusieurs bonnes raisons de prévoir un système de collecte et d’évacuation des eaux pluviales. D’abord parce que c’est une obligation légale lorsqu’il existe un réseau public d’évacuation des eaux pluviales. Ensuite parce qu’il est possible de récupérer ces eaux pour les réutiliser plus tard, que ce soit pour l’arrosage du jardin ou encore pour le lavage de la voiture ou de la terrasse.

Mais l’évacuation des eaux pluviales a bien d’autres applications ! On pense notamment à la dépollution des eaux tombées sur les routes ou encore sur des zones où ont lieu des activités polluantes, comme une les industrielles par exemple. Une question d’autant plus importante que depuis 1991, les réglementations relatives à la pollution des milieux aquatiques ne cessent de se renforcer sous l’impulsion de l’Union Européenne. Autant dire qu’il est très important de prendre à bras le corps le problème de la collecte et de l’évacuation des eaux pluviales.

Un problème qui peut s’avérer particulièrement grave lorsque les pluies sont abondantes. Dans ce cas, bien gérer l’évacuation des eaux pluviales permet d’éviter, ou à défaut, de limiter l’impact des catastrophes liées aux fortes précipitations, comme les inondations ou les glissements de terrain.

Se raccorder au réseau d’évacuation des eaux pluviales

Il y a plusieurs manières de récolter et de traiter et/ou rejeter les eaux de pluie. Tout d’abord, un réseau de gouttières capte l’eau tombant sur toute la superficie de la toiture. Elle est ensuite évacuée, soit directement depuis la maison, dans un fossé, un canal ou par infiltration, soit par un réseau collectif d’évacuation des eaux pluviales. Il en existe deux types : les réseaux d’eaux unitaires et les réseaux d’eaux séparatifs.

Quelles différences ?

Dans le premier cas, l’évacuation des eaux pluviales étant couplée à celle des eaux usées, la pollution est diluée dans une grande quantité d’eau, ce qui rend le traitement plus difficile et pousse à surdimensionner canalisations et station d’épuration. Dans le second cas, les eaux pluviales sont évacuées par un réseau distinct de celui qui achemine les eaux usées. Il s’agit du système collectif d’évacuation des eaux pluviales le plus répandus aujourd’hui. Les eaux usées sont redirigées vers une station d’épuration, alors que les eaux pluviales sont rejetées dans la nature.

Collecter ou évacuer

Selon l’article 641 du Code Civil« Tout propriétaire a le droit d’user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds. » Cela signifie que le propriétaire d’une maison peut stocker les eaux de pluie tombant sur son terrain pour les utiliser ultérieurement tout comme il peut choisir de les laisser retourner dans le milieu naturel.

Dans ce cas, il y a tout de même certaines précautions à prendre. Elles sont inscrites dans les documents et règles d’urbanisme qui régissent la construction sur la commune. Pour en savoir plus sur les règles concernant l’évacuation de vos eaux pluviales dans la nature, adressez-vous à votre mairie.

L’évacuation des eaux pluviales n’est pas à prendre à la légère puisque elle relève de l’assainissement, dimension importante d’un dossier de demande de permis de construire. Dans tous les cas, retenez que si votre projet inclut une installation d’assainissement individuel pour vos eaux usées, l’évacuation des eaux pluviales ne doit pas y être reliée.

Nos réalisations
DMC vous accompagne dans la gestion de l’évacuation de vos eaux pluviales

DMC s’attache à proposer à chaque client la meilleure solution au regard de son projet. Nous vous raccordons au réseau public d’évacuation des eaux pluviales, un raccordement obligatoire si un tel réseau existe. Mais nous pouvons aussi concevoir un système de drainage et d’épandage sur votre terrain afin de le prémunir contre les inondations si le réseau public n’existe pas dans votre zone. Drains, puisards, fossés et canaux d’évacuation, autant de solutions que nous pouvons mettre en place pour protéger l’intégrité de votre maison en cas de fortes pluies.

Contactez-nous !

Je suis
ParticulierProfessionnel
* Champs obligatoires