Le filtre à sable, simple et abordable
Vous devez installer un système d’assainissement individuel mais vous ne savez pas très bien quelle solution adopter pour le traitement des eaux usées ? Alors vous devriez vous pencher sur le filtre à sable, l’une des solutions les plus simples et les plus abordables en ce qui concerne le traitement des eaux usées.

Filtre à sable et filière d’assainissement

Qu’il comprenne un filtre à sable ou non, un système d’assainissement individuel fonctionne suivant trois étapes : le prétraitement, le traitement et l’évacuation. Voilà ce que l’on nomme une filière d’assainissement. Quelle que soit la solution adoptée, il faut qu’elle assure ces trois étapes pour un traitement efficace de vos eaux usées.
Le filtre à sable – aussi appelé lit filtrant – intervient lors du traitement dans les filières dîtes traditionnelles. Son rôle est d’épurer les eaux usées débarrassées de leurs composants solides après leur passage par la fosse toutes eaux (prétraitement). Il s’agit d’éliminer la pollution restante grâce à l’action de micro-organismes présents dans le sable.
Le filtre à sable est utilisé quand le sol ne peut pas, pour des raisons physiques ou chimiques, filtrer les eaux provenant de la fosse toutes eaux, quand la surface du terrain ne permet pas d’installer une solution d’épandage ou encore quand la nappe phréatique est trop proche du point d’évacuation. On remplace alors le sol en place par un filtre à sable, qui sera ensuite recouvert de terre végétale.

Différents types de filtres à sable

On parle de « filtre à sable », mais en réalité, un tel filtre se compose non seulement de sable mais aussi de graviers, le tout étant réparti sur plusieurs couches de différentes granulométries, elles-mêmes disposées des plus épaisses (gros graviers) aux plus fines (sables fins).

Chaque terrain étant différent, il existe plusieurs types de filtres à sable. Les plus répandus sont les filtres à sable verticaux. Comme leur nom l’indique, l’eau est répartie à la surface du filtre puis s’écoule de haut en bas, à travers les différentes couches.

Les filtres à sables verticaux peuvent être eux-mêmes répartis en deux catégories : les filtres à sable drainés et les filtre à sable non drainés. Les premiers disposent d’une dernière couche dite « drainante », composée de graviers et dans laquelle sont enfouies les canalisations de collecte, alors que les seconds n’en sont pas équipés.

Le dernier paramètre que vous devez prendre en compte dans le choix de votre filtre à sable, ce sont les besoins en filtration de votre maison. Plus concrètement, plus vous aurez de pièces et d’habitants dans votre logement, plus la surface de votre filtre à sable devra être importante.

Contactez-nous !
Je suis
ParticulierProfessionnel
* Champs obligatoires

DMC, votre partenaire viabilisation

Vous l’aurez compris, choisir un filtre à sable n’est pas une mince affaire, car une mauvaise décision peut avoir des répercussions catastrophiques sur votre environnement et votre portefeuille.

De multiples paramètres sont à prendre en compte, et seuls des professionnels expérimentés et consciencieux seront en mesure de vous apporter les conseils et l’accompagnement dont vous aurez besoin pour faire le bon choix.
C’est pourquoi DMC s’engage à vos côtés pour l’installation de votre filtre à sable. Alors n’hésitez plus ! Prenez contact avec nous pour obtenir un devis gratuit.