Choisir son installation d’assainissement individuel

Il n’est pas toujours possible de raccorder une maison à un réseau de tout à l’égout. Dès lors, l’installation d’un système d’assainissement individuel, également appelé « assainissement non collectif », est obligatoire. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, suivez le guide…
Découvrez nos services d’assainissement individuel :

L’assainissement individuel, qu’est-ce que c’est ?

Commençons par le commencement…
Une installation d’assainissement individuel est un système permettant à une maison de collecter et de traiter ses eaux usées pour éviter qu’elles ne se déversent dans l’environnement. Cette installation est à prendre en considération concernant plusieurs points :
Protéger l'écosystème

Les rejets d’eaux usées peuvent avoir un impact particulièrement néfaste sur l’écosystème mais aussi sur la santé des personnes vivant à proximité, et en premier lieu la vôtre et celle de vos proches.

Une obligation ?

Qu’il s’agisse d’une construction ou d’un achat, il est obligatoire de disposer d’une installation d’assainissement individuel si vous ne pouvez pas être raccordé au réseau d’assainissement collectif.

J'achète une maison

Si vous achetez une maison déjà construite, aucun problème. Dans la majorité des cas, le problème de l’assainissement, individuel ou collectif, aura été réglé depuis longtemps, et vous n’aurez pas à vous en préoccuper.

Je fais construire

Si vous faites construire, vous devrez consulter le zonage d’assainissement. Ce document élaboré au niveau de chaque commune, délimite les zones d’assainissement collectif et non collectif.

Différents types d’installations

Les situations étant très différentes d’un logement à un autre, il existe plusieurs types d’installations d’assainissement non collectif qui peuvent être regroupés en deux grandes « familles » : les filières traditionnelles et les filières agréées.

Les filières traditionnelles

Les « filières traditionnelles » regroupent les installations les plus connues et les plus répandues. Il s’agit bien évidemment des fosses septiques et fosses toutes eaux, ainsi que des différents filtres et méthodes d’épandage qui vont avec.
Le principe est simple, il s’agit d’utiliser les propriétés filtrantes du sol (ou d’un sol reconstitué) afin d’assainir les eaux usées. Les installations des filières traditionnelles sont bien connues et ont déjà fait leur preuve. Cependant, elles requièrent une importante surface au sol pour être installées.
Les filières agréées
Les « filières agréées » sont reconnues par le Ministère de l’Environnement depuis un arrêté du 7 septembre 2009, et regroupent les installations « alternatives » telles que les micro-stations d’épuration.
Au sein même de cette filière, on distingue plusieurs groupes possédant chacun leurs caractéristiques et leurs spécificités.
Avant de faire votre choix, demandez les conseils d’un professionnel. Ce dernier pourra vous diriger vers le meilleur système en fonction de votre terrain et de votre mode de vie.

DMC, votre spécialiste en assainissement individuel

Choisir une installation d’assainissement individuel n’est pas une mince affaire. Il s’agit d’une décision importante, sur un sujet qu’il est difficile de vraiment maîtriser lorsqu’on n’est pas un professionnel du secteur. Voilà pourquoi les experts DMC vous accompagnent dans le choix de votre installation d’assainissement non collectif. Nous serons à vos côtés pour vous aider et vous conseiller, de la définition de votre projet à sa réalisation.

Nos réalisations

Contactez-nous !
Je suis
ParticulierProfessionnel
* Champs obligatoires